This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

Livraison gratuite au Canada - voir les conditions

Allergies saisonnières : comment se préparer à l’arrivée des pollens?

Allergies saisonnières : comment se préparer à l’arrivée des pollens?

Synonyme de renouveau, le printemps ouvre vers de nouvelles possibilités. Pour plusieurs, il arrive aussi avec son lot de désagréments. Nombreuses sont les personnes qui accueillent l’arrivée du printemps en craignant l’écoulement nasal, les éternuements, les yeux rouges et les chatouillements dans la gorge. Les pollens sont impossibles à éviter complètement, mais en prenant les bons moyens, vous pouvez certainement limiter les effets des symptômes qu’ils causent.

 

Pourquoi le pollen nous fait-il éternuer?

 

Semence mâle des plantes, le pollen est libéré par les arbres, les fleurs et les différentes herbes. Les allergies sont davantage présentes lors des saisons plus chaudes, en raison de la hausse des températures qui permet aux plantes de produire du pollen. Microscopiques, les grains de pollen ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, même si on en remarque certains par leur couleur jaunâtre au printemps.

Ces minuscules particules sont libérées dans l’air, où elles peuvent être transportées par le vent vers différents endroits. Substance étrangère au corps humain, le pollen entre en contact avec nos muqueuses, par exemple nos voies nasales, où il peut déclencher une réponse excessive du système immunitaire. C’est ce qu’on appelle communément une allergie ou un rhume des foins, dont le nom scientifique est rhinite saisonnière.

 

Les trois saisons des allergies

 

Les personnes allergiques ne le sont bien souvent pas à tous les pollens. Pour les moins chanceuses, les réactions allergiques peuvent toutefois s’étendre de mars à octobre. Voici les pollens les plus présents selon les périodes de l’année :

  • Mars à juin : pollen des arbres et des arbustes
  • Mai à octobre : pollen des graminées, comme le gazon et le foin
  • Juillet à octobre:  pollen de l’herbe à poux

 

Habituellement bénignes, les allergies saisonnières peuvent tout de même entraîner de la fatigue, de l’irritabilité et des difficultés de concentration. Il est alors temps d’agir.

 

Comment soulager naturellement le rhume des foins?

 

Les pollens sont présents dans l’air et sur différentes surfaces. S’il n’est pas possible d’éliminer totalement les sources de pollen de votre vie, des solutions naturelles peuvent contribuer à vous préparer à traverser les trois saisons des allergies.

 

Comprimés Allergies Plus de Code Rouge

Efficaces en cas de crise, les comprimés Allergies Plus de la gamme Code Rouge aident à soulager les symptômes les plus fréquents des allergies comme les éternuements, la congestion nasale, l’irritation de la gorge et le larmoiement des yeux.

 

Rhume des foins Complexe Granules 

Le complexe Rhume des foins aide lui aussi à soulager les différents symptômes des allergies saisonnières. Son format en tube et granules est très pratique à emporter partout avec soi, que ce soit au bureau ou en vacances.

 

Sinus + de Code Rouge

Les comprimés Sinus Pus ciblent spécifiquement les troubles des sinus. Puisque les allergies saisonnières affectent très souvent les muqueuses nasales, la sinusite est toujours une complication possible. Les ingrédients naturels qui composent ces comprimés soulagent les sensations de congestion et de picotement du nez.

 

Pollen Plus de Homeocan

Pollen Plus est un traitement préventif parfait pour bien se préparer à la saison des allergies. Sans antihistaminique, il peut aider à stimuler le système immunitaire. Vous pouvez le prendre sans craindre de vous endormir au travail, car il n’a pas d’effet somnolent.

 

Allergies totales Enfants 0-9

Pour les jeunes enfants, le soluté Allergies totales Enfants 0-9 est idéal pour soulager les symptômes allergiques. Facile à ingérer étant donné son format liquide, il ne contient ni colorant ni sucre.

 

Quelles habitudes prendre pour limiter les contacts avec les pollens?

 

Afin de prévenir les allergies saisonnières, mettez en place une série de mesures visant à réduire le contact avec les pollens. Voici 5 astuces qui vous aideront à limiter votre exposition à ces allergènes.

 

  • Évitez d’aller dehors entre 7h et 13h. C’est le moment de la journée pendant lequel la concentration des pollens est la plus élevée. Consultez également les prévisions météo sur le pollen avant de sortir.

 

  • Gardez vos fenêtres fermées. Utilisez plutôt un système d’air conditionné qui recycle l’air ambiant ou un filtre à pollen. Si vous prenez l’auto, ne roulez pas les vitres baissées.

 

  • Nettoyez, nettoyez, nettoyez! Aspirateur, époussetage et lavage des surfaces diminuent la quantité de pollen dans votre maison. Si vous sortez, changez de vêtements et prenez une douche dès votre arrivée chez vous.

 

  • Séchez vos vêtements à l’intérieur, même s’il est tentant de les étendre à l’extérieur dès que le soleil pointe le bout de son nez. Dehors, des pollens se déposent sur vos vêtements et vous les traînez partout avec vous.

 

  • Évitez de tondre la pelouse ou de ramasser des feuilles mortes. Ces activités provoquent la dispersion des pollens.

Les allergènes font partie de la vie, mais quelques mesures simples suffisent à en atténuer les effets. Si vous n’êtes pas soulagé par les produits naturels, consultez un professionnel de la santé. Il existe d’autres traitements que votre médecin ou pharmacien pourrait vous recommander. 

Grâce à toutes ces solutions naturelles, vous pourrez profiter du printemps, et tant pis pour les allergies!

 

Vous pourriez aussi aimer :

 

Gérer un burn-out grâce à l’homéopathie
Assainir sa maison naturellement avec les huiles essentielles
Homéopathie pour la poussée de dents de bébé